Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

La réévaluation historique du quatrième évangile

Yves Simoens s.j.
Par son caractère théologique et spirituel, le quatrième évangile a souvent été considéré comme peu fiable du point de vue de la vraisemblance historique. Quelques péricopes représentatives contribuent à infirmer cette position en réhabilitant leur véracité historique. C'est à la condition pourtant de décloisonner le «croire» johannique et l'histoire. Le souci de centrer l'attention sur l'urgence de croire n'est pas en contradiction avec l'historicité. Il invite à prendre en compte le caractère historique de la foi. Dans l'évangile selon Jean, la foi se fait histoire et l'histoire est pénétrée par la foi des personnes et des communautés.

La fiabilité historique du quatrième évangile a été réévaluée, ces dernières années, du point de vue de son information sur Jésus et sur ses disciples2. Un sondage partiel lié aux limites imposées par cette communication permettra de vérifier la pertinence du travail exégétique en la matière.

I Le prologue (Jn 1,1-18)

Pour la question qui nous occupe, Craig S. Keener3 centre l’attention sur Jn 1,14b que je traduis : « Nous admirâmes sa gloire ». Le contenu théologique de l’affirmation lui vient de l’incarnation du Logos dans l’histoire, ce qu’exprime l’ensemble du verset :

Et le Verbe chair devint et il dressa-la-tente en nous et nous admirâmes sa gloire, gloire comme d’un unique-engendré, accompli de grâce et de vérité4.

Le « nous », en position de complément dans : « Il dressa-la-tente en nous », et en position de sujet…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80