Atti della commemorazione nel primo anniversario della morte di Nello Vian (Città del Vaticano, 19 gennaio 2001). Testimonianze e corrispondenza con Giovanni Battista Montini-Paolo VI (1932-1975)

Col.
Storia - Census taker : Bruno Clarot s.j.
Grand témoin laïc de la culture catholique italienne au XXe s., Nello Vian (1907-2000) fut un homme cultivé et érudit, chrétien à la foi solide et éclairée. Premier Secrétaire Général de l'Institut Paul VI à Brescia, c'est à ce titre qu'il a été commémoré en 2001 par cet Institut.
Né en Vénétie dans une famille très chrétienne où les parents furent mariés par le futur Pie X, Vian fit partie des premières fournées d'étudiants de la toute nouvelle Université catholique du Sacré-Coeur à Milan fondée par le Père Gemelli ofm, où il rencontra des hommes qui devinrent fameux, tels J. Colombo, Lazzati, Fanfani… Désireux de confier son Université à des chrétiens convaincus, Gemelli créa un «Institut séculier» où des laïcs triés sur le volet faisaient de voeux renouvelables pour un an et constitueraient les cadres de l'Université. Il avait résolu de placer Vian à la tête de la bibliothèque universitaire et l'envoya se former à la Bibliothèque Vaticane que Pie XI était en train de rénover. Avec une bourse américaine, Vian partit pour un an à l'Université d'Ann Arbor (Michigan) étudier les nouvelles méthodes de catalogage des livres par matières. À Rome, il fut conquis par Mgr Montini, aumônier général des étudiants italiens, et découvre en lui un homme passionné pour le Christ, humble, discret, respectueux de la liberté des laïcs et présentant un plan de vie chrétienne très différent de ce que proposait Gemelli. Il se place alors sous sa direction et renonce au groupe du franciscain. La Vaticane l'admet dans son personnel et il en deviendra, après de Gasperi, le second secrétaire laïc de 1949 à 1976. Entre 1959 et 1975, il organisera aussi la bibliothèque de la faculté catholique de médecine à Rome. Paul VI le priera de réorganiser la bibliothèque privée du Pape au Vatican. Enfin de 1979 à 1992, il deviendra secrétaire de l'Institut Paul VI à Brescia.
Auteur d'une biographie d'Antoine de Padoue en 1931, il traduisit en italien moderne certains des premiers écrits franciscains et publiera une douzaine de volumes de correspondances dont plusieurs de Paul VI, la bio-bibliographie de ce pape, les Actes de la canonisation de Philippe Néri et de nombreux articles dans l'Osservatore Romano. Il estimait que les correspondances étaient très importantes pour comprendre une époque. Il favorisa la création de la Revue d'histoire de l'Église en Italie pour relever le niveau de cette branche du savoir. Il édita aussi des poèmes du poète chrétien des humbles, G. Salvadori, qu'il avait connu et dont il appréciait le christianisme ferme et équilibré.
Ce volume des Actes du congrès sur N. Vian comprend en avant-première, une étude sur le christianisme pacifique de Vian, puis 3 courts témoignages, une étude sur Vian, ami et connaisseur de Paul VI, sa rencontre avec G. Salvadori, Vian et l'Encyclopédie italienne, le témoignage du card. Poupard. La seconde partie de 150 pages présente sa correspondance complète avec Montini-Paul VI entre 1932 et 1975, soit 151 documents qui nous restent. Enfin viennent trois Appendices: Pour une biographie de N. Vian par son fils, Paul, des souvenirs de N. Vian sur J.-B. Montini-Paul VI et un faire-part de la mort de son frère Ignace, partisan exécuté par les fascistes en 1944 dans l'Italie du Nord.
Il est bon de faire connaître des laïcs chrétiens modestes et engagés, de la trempe de Nello qui impressionna ceux qui eurent la joie de le connaître. - B. Clarot sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80