Donna e teologia. Bilancio di un secolo

(éd.) C. Militello
Teologia - Census taker : Jean Radermakers s.j.
La femme et la théologie: un thème d'une brûlante actualité. C'était le sujet du colloque Constance Scelfo de 1998 (une jeune femme, laïque mariée, étudiante en théologie, décédée le 18.1.1983), programmé par l'Institut étudiant la place des laïcs et surtout des femmes dans l'Église au tournant du troisième millénaire. Ce volume rassemble les 20 contributions - dont 16 sont assurées par des femmes - présentées à ce colloque qui se donnait pour tâche de dresser le bilan de deux millénaires.Une introduction groupe deux travaux: une rétrospective de la femme dans l'Église «de l'oubli à la visibilité» par le Card. S. Piovanelli (Florence) et un parcours balisé depuis les Pères jusqu'à la naissance du féminisme par C. Militello, éditrice du volume (Marianum, Rome), présidente de la société italienne pour la recherche théologique, auteure de plusieurs ouvrages sur la femme, Marie et l'Église.Cinq parties divisent ensuite le recueil. 1) «Femmes et théologie de 1900 à 1930»: la tension non résolue (A. Valerio, Naples); dire Dieu au-delà de la langue (S. Maggiani, Marianum) - 2) «De 1930 à 1960»: publicistes ou théologiennes (A. Loades, Durham); années de totalitarisme (A. Milano, Naples) - 3) «Aux années 1960-1990»: expérience d'une protagoniste (K.E. Børresen, Oslo); un récit en partie biographique (C. Valenziano, Sicile) - 4) «Perspectives géo-culturelles»: notes sur la théologie féministe contemporaine (U. King, Bristol); réparatrices de brèches (S. Hauser-Borel, Suisse); en Allemagne, Autriche et Suisse allemande (V. Ferrari Schiefer, Suisse); femmes et théologie apophatique en Russie (S. Maltseva, St Petersbourg); l'Alliance internationale Jeanne d'Arc (G. Codrignani, Italie); la femme dans les années 80: du domestique au public (M.C. Luchetti Birgemer, Rio de Janeiro); la tâche féminine: dimension morale de la culture (E.C. Rava, Rome); théologie au féminin en Asie (W.M. Choi, Rome) - 5) «Quel avenir?»: prospective pour le 3e millénaire (M.C. Bartolomei, Milan); lecture de la mémoire, appel à la prophétie (Mons.L. Chiarinelli, Viterbe); femmes dans le monde en mutation (E. Barbieri Masini, Rome). La conclusion, signée par M.T. Porcile Santiso (Montevideo), s'intitule: Pour une théologie du 3e millénaire.
Ce livre nous montre des femmes en recherche de leur propre mystère, et d'une manière le l'exprimer. Il manifeste aussi les dépendances de la culture et du mode de conception de Dieu. La question est: émancipation, promotion, ou respect de ce mystère? Mythe ou réalité? Les femmes nous (les hommes!) rapprochent de Dieu par leur corps, leur sensibilité, leur disponibilité à la confiance et à la tendresse, d'où l'importance de leur accès à la théologie: leur tâche est de se laisser pénétrer par la présence divine, puis de la partager avec leurs frères. Jean-paul II a raison dans sa lettre encyclique sur la dignité et la vocation de la femme, et sur celle qui ouvre au 3e millénaire, en soulignant la spécificité de la femme et son rôle bénéfique par l'engagement dans les tâches humaines, mais il faut dépasser les comparaisons et la compétition entre les sexes. La théologie peut opérer cela dans l'Église et le monde; la Vierge Marie, épouse et mère, est capable d'acheminer les hommes vers Dieu, comme le manifestent l'histoire et le mystère des femmes dans l'AT et dans la tradition de l'Église. Bref, un livre qui donne à penser et qui ranime l'espérance pour l'Église et pour le monde. - J. Radermakers sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80