Gottes Kirche re-imaginieren. Reflexionen über die Kirche und ihre Sendung im 21. Jahrhundert

(éd.) Walter Dürr (éd.) Ralph Kunz
Teologia - Census taker : Gonzague de Longcamp
Le présent ouvrage est le fruit de journées d'études organisées à l'Univ. de Fribourg par le Centre d'étude Glaube und Gesellschaft (foi et société). Ce Centre est le résultat d'un processus de dialogue interconfessionnel qui prend sa source dans la nécessité de bâtir de nouveaux ponts entre le monde académique et la spiritualité vécue. Cette présentation, telle qu'on la trouve sur le site internet du Centre, fait bien comprendre comment se présente cet opuscule.
Il rassemble, en effet, des contributions de pasteurs et théologiens de toutes confessions chrétiennes, réformée, anglicane, frei Kirche ou catholique. De plus, la réflexion des auteurs ne part jamais de présupposés théologiques, mais de situations concrètes que l'on cherche à éclairer.
La question de l'évangélisation et de l'avenir de l'Église habite toutes les confessions chrétiennes. C'est pourquoi il est plus que pertinent de faire dialoguer des théologiens et pasteurs de chacune de ces confessions.
L'ouvrage se présente en deux parties. La 1re s'interroge sur le renouveau de l'Église et ses conditions. La 1re contribution se demande avec audace si les Églises issues de la Réforme sont fidèles à l'appel à revenir à la sève de l'évangile. Mais, la question étant posée, il faut s'interroger sur le renouveau du témoignage dans la société contemporaine (2). Pour aborder la question de la réforme de l'Église sans illusion, ni désespoir, il est bon de regarder comment l'Église des 1ers siècles s'est réformée (3) et quelles sont les conditions actuelles de cette réforme (4). Et si celle-ci passait par le fait de se laisser soi-même réformer, comme le montre l'exemple des moines (6-5) ?
Alors, on sera à même de s'interroger sur l'évangélisation du xxie s. Et, de ce point de vue, il faut reconnaître que la perception oecuménique de la « nouvelle évangélisation » est particulièrement féconde.
En conclusion, on retiendra particulièrement la remarque de Graham Tomlin : « Il est crucial de se rappeler que le but de réimaginer l'Église n'est pas de la sauver. Si nous ne sommes intéressés que par la survivance de notre dénomination ecclésiale, alors, nous avons perdu notre chemin. (…) On a quitté des yeux le vrai but de l'Église : offrir une adoration et appeler l'humanité à retrouver ce but » (p. 140). - G. de Longcamp c.s.j.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80