Jeanne de France et l'Annonciade. Actes du colloque international de l'Institut catholique de Paris (13-14 mars 2002), éd. D. Dinet, P. Moracchini et Sr M.-Emm. Portebos, O.V.M.

Col.
Vita consacrata - Census taker : Hubert Jacobs
Plusieurs colloques de haute tenue spirituelle et scientifique ont célébré le 500e anniversaire de la fondation des moniales de l'Annonciade en 1502 par sainte Jeanne de Valois (1464-1505), aidée par son confesseur franciscain, le Bienheureux Gabriel-Maria (1462-1532). Celui-ci fut suivi d'un deuxième, à Bourges, le 21 septembre de la même année, et d'un troisième, à Caen, le 12 octobre, également en 2002.
On sait que c'est le 12 février 1502 que le pape Alexandre VI approuva l'Ordre de la bienheureuse Vierge Marie. Il compta de nombreux monastères en Europe occidentale et connut aussi une branche apostolique dont l'origine remonte à 1787, en Belgique, et qui se ramifia en plusieurs congrégations toujours actives aujourd'hui. En Pologne, les Pères Mariens reçurent du pape Innocent XII, le 24 novembre 1699, reconnaissance de leur Ordre et, par le fait même, le droit de suivre la Règle des fondateurs de l'Annonciade. À l'heure actuelle, les moniales possèdent toujours plusieurs monastères en France et en Belgique.
Sur cette famille spirituelle, ses fondateurs, son esprit, son histoire, ses rameaux, son iconographie, le Colloque de Paris fournit un impressionnant dossier. Une vingtaine de contributions, documentées à souhait, mettent à jour et enrichissent considérablement des connaissances qui n'avaient guère progressé depuis longtemps. Peut-être aurait-il été intéressant d'y voir figurer aussi quelques-unes des grandes figures de moniales qui ont illustré l'Ordre et qui sont passablement méconnues. Outre sainte Jeanne, seule est évoquée l'attachante personnalité de Catherine de Bar (1614-1698), annonciade devenue par la dureté des temps réformatrice de bénédictines et fondatrice des Bénédictines du Saint-Sacrement. Quant au co-fondateur de l'Ordre, le Père Gabriel-Maria, il a heureusement trouvé un excellent biographe en la personne de Ph. Annaert qui nous esquisse l'essentiel de ce que l'on peut dire à son propos. Cartes et tableaux achèvent de faire de ce volume une référence désormais obligée pour quiconque s'intéresse à l'Annonciade et à son attachante spiritualité. - H. Jacobs sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80