Jésus-Christ l'unique médiateur. Essai sur la rédemption et le salut. T.1. Problématique et relecture doctrinale

Bernard Sesboüé s.j.
Teologia - Census taker : Paul Detienne s.j.
L'A. commence par présenter quelques témoins (Küng, Pohier, Morel, Girard, Varone…) d'un malaise contemporain, largement répandu, face au mystère de la rédemption: pour nous et pour nos péchés… Ce mystère, qui est au coeur de la Révélation mais qui n'a fait l'objet d'aucune définition dogmatique, a reçu, au cours de l'histoire, de nombreuses formulations défectueuses. L'A entend lui rendre justice en présentant l'unique médiation salvifique du Christ à travers quelques métaphores sotériologiques traditionnelles. Les cinq premières, caractéristiques du premier millénaire, suivent un ordre descendant: illumination, rédemption, libération, divinisation, justification. Les quatre autres, développées durant le second millénaire, adoptent plutôt un ordre ascendant: sacrifice, expiation (propitiation), satisfaction (cf. le Cur Deus homo de S. Anselme), substitution (représentation, satisfaction vicaire, solidarité). Après avoir rappelé qu'il ne s'agit pas ici de concepts, dont tous les éléments sont adéquats, mais d'images, qui reposent sur une analogie et dont seuls certains aspects sont pertinents, l'A illustre chacune de ces neuf catégories par le double témoignage de l'Écriture et de la tradition, et il en propose une redécouverte contemporaine. Il termine en évoquant une dixième catégorie, synthétique, que Barth semble avoir été le premier à mettre en valeur: la réconciliation. Cette dernière métaphore n'a pas constitué dans la tradition ecclésiale une catégorie majeure de la sotériologie, mais elle apparaît comme la présupposition de toutes les autres, elle les récapitule, et elle leur donne leur éclairage définitif. C'est la position exprimée par Jean-paul II au synode des évêques de 1983: «la réconciliation est le mystère central de l'économie du salut; l'Église en est le sacrement, le signe et l'instrument». Un ouvrage fondamental. Et d'agréable lecture. - P. Detienne sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80