L'Esprit de Vérité et d'Amour. La pneumatologie de H. U. von Balthasar. Esprit subjectif, Esprit objectif, Esprit absolu ?

Jean-Noël Dol
Teologia - Census taker : Bernard Pottier s.j.
Cet ouvrage reprend une thèse doctorale présentée à l'Institut d'études théologiques de Bruxelles en 2013. Auparavant, deux auteurs (Tossou, 1983 et Sachs, 1984) s'étaient intéressés à la pneumatologie de Balthasar, mais n'avaient pu intégrer l'ultime tome de la Trilogie, Der Geist der Wahrheit, de 1987. Jean-Noël Dol étudie tout le corpus balthasarien, y compris les oeuvres de jeunesse et les Skizzen non traduits pour l'essentiel. C'est dire l'ampleur de la recherche.
Le premier acquis est le caractère décisif et ultime de la bipolarité Esprit subjectif-Esprit objectif pour la pneumatologie de Balthasar. L'interrogation Esprit absolu ? qui complète le sous-titre indique, peut-être trop modestement, le débat constant, courageux et convaincant, avec Hegel.
L'ouvrage comprend trois parties à peu près égales, qui étudient l'Esprit dans la Trinité immanente, l'Esprit dans la vie du Christ et l'Esprit dans la vie de l'Église, selon Balthasar. Elles se terminent chaque fois par une conclusion sous forme de confrontation précise et détaillée avec Hegel.
Trinité immanente : l'Esprit sous son aspect subjectif, c'est l'amour intime du Père et du Fils, tandis que l'Esprit sous son aspect objectif se manifeste dans cette surprise de voir jaillir de cette intimité une troisième personne, objectivement différente des deux précédentes, et qui se situe, pour parler ainsi, non plus entre elles, mais au-delà d'elles. En termes hégéliens, l'Esprit subjectif est identité impersonnelle de l'identité et de la non-identité, tandis que l'Esprit objectif est non-identité personnelle de l'identité et de la non-identité (cf. p. 201).
Pour la christologie, J.-N. Dol trace un parcours évangélique précis de Balthasar commentant les versets qui présentent l'Esprit (objectif) qui vient sur le Christ (Lc 3,22 et parallèles, etc.) ou est dans le Christ (Esprit subjectif) (Lc 4,1 ; Jn 4,14 et 6,63, etc.).
En ce qui concerne l'ecclésiologie, la bipolarité permet d'organiser de manière fluide et très suggestive les tensions entre le charisme et l'institution à l'intérieur de l'Église.
Travail méritoire car si beaucoup, comme Wallner (1992) et d'autres, évoquent l'ombre de Hegel dans le projet balthasarien, personne en dehors de M. Schulz (1997) n'avait osé aller aussi loin que Dol dans la comparaison. Et pourtant, comme l'écrivait son neveu P. Henrici, « du début à la fin de son oeuvre, Balthasar pense les yeux dans les yeux avec Hegel » (« Zur Philosophie Hans Urs von Balthasar », dans K. Lehman, W. Kasper, Hans Urs von Balthasar. Gestalt und Werk, Köln, Communio, 1989, p. 247).
Signalons pour terminer la belle clarté qui rend agréable la lecture, et les remarquables tableaux synthétiques des p. 173-176 et 364-369. - B. Pottier s.j.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80