Ce livre atypique allie poésie et manifeste, philosophie et théologie, causticité et tendresse. Ses 35 chapitres sont répartis en cinq parties: l'Église, les gens, les peines capitales (= les péchés capitaux), grandeurs et misères, Dieu. Le classicisme des sujets et de la doctrine (exacte et solide) ne peut cacher l'agréable surprise devant ce livre à deux voix. Les cris du poète mettent l'évêque en demeure de proclamer la foi de l'Église; chaque chapitre contient un appel de «Monsieur de la Folie», puis en écho l'enseignement de la Sagesse de la Croix. L'âpreté de l'interrogation permet la générosité et la profondeur des réponses.
Le «dialogue» rencontre les grandes questions que tout le monde se pose un jour ou l'autre: la souffrance et le mal («et toujours Job», p. 213), la désaffection des églises, les comportements sexuels, l'éducation, la famille, l'école. La description des péchés capitaux (p. 113s) pourrait inspirer quelques prédications. Les pages sur Dieu (p. 233) allient d'une rare manière densité et clarté rationnelles. Le style parfois insolite n'est guère pontifiant. C'est celui dont raffolent étudiants et séminaristes. Grandes personnes: s'abstenir! - A. Chapelle, S.J.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80