L'homme éternel, 2e édit., nouv. trad.

Gilbert Keith Chesterton
Arte e letteratura - Census taker : Jean Burton s.j.
Les éditions Dominique Martin Morin rééditent G.K. Chesterton (1874-1936). On ne peut que les en féliciter et les remercier. Qui se lassera de la prose truculente de l'inénarrable et prolifique (quelques 300 titres) journaliste et chroniqueur anglais. Qui surtout ne puisera - aux détours de cette enquête «à la Father Brown» - à propos d'une «conversion» de l'esprit, telle ou telle vue paradoxale où la «raison» n'a d'autre issue que d'acquiescer à ce qui en est comme la «résolution» imprévue mais novatrice. Polémique, sinon pamphlétaire, (on connaît ses lignes de front: matérialisme, relativisme moral, rejet de la religion… mais son antisémitisme doit être reconsidéré) il fût le «trublion de l'intelligentsia anglaise au début du XXe siècle».
Ici, le plan de bataille offre deux axes de pénétration: Cet animal que l'on appelle l'homme et Cet homme que l'on appelle le Christ. «L'homme dans sa caverne et Dieu dans sa grotte». Principalement argumentées à l'encontre des idées reçues du scientisme triomphant (dans toutes les disciplines) et de sa sophistique souvent inaperçue, ces pages se présentent comme une relecture de l'aventure (non darwinienne!) de l'humanité et - en écho à la propre conversion de l'auteur sans que rien d'autobiographique ne soit ici appelé à la barre du procès - une explicitation du bouleversement que fut son passage au christianisme. Prédécesseur de l'irlandais C.S. Lewis (1868-1963), tout aussi délicieusement déroutant, Chesterton mérite encore d'être revisité. Éclats de rire garantis et pirouettes assurées.
Un seul regret: l'absence totale de notes éclairant les allusions qui sillonnent le ciel de l'artiste. In fine, nous ne voudrions pas manquer de citer notre auteur: «The mad man has lost everything but his reason». - J. Burton sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80