La femme. Ce qu'en disent les religions

(éd.) É. Martini
Religioni - Census taker : Jean Radermakers s.j.
Un livre attirant: la femme sous le prisme des différentes cultures religieuses. Que signifie la différence sexuelle pour les hommes qui ont composé les textes fondateurs des grandes religions du monde? Quel sort ont-ils fait à l'autre moitié de l'humanité? Quelles perspectives d'avenir dessinent pour la femme les traditions religieuses? L'éditrice, agrégée de lettres modernes, inspectrice pédagogique régionale de l'Éducation nationale, formatrice en science des religions à Créteil, s'entoure de six collaborateurs pour esquisser un paysage impressionnant.
Une étude anthropologique par une philosophe de Toulouse (A. Fontan) s'interroge sur l'altérité sexuelle et les fantasmes qu'elle invente. Un rabbin de Nîmes (Ph. Haddad) dépeint la femme dans la Bible et la tradition juive - rabbinique et mystique -, et lui assigne sa place dans le rituel. Une théologienne protestante de Strasbourg (É. Parmentier) suit l'évolution de la femme d'après les textes et les images de l'un et l'autre Testament, d'Ève à Marie, avec une pointe de féminisme. L'Islam est représenté par M. Chebel, anthropologue et psychanalyste du monde arabe; il parle de la femme tenue sous la coupe protectrice de la tradition et prisonnière du désir des mâles, mais avec d'énormes potentialités à faire valoir. Un spécialiste de l'hindouisme (V. Filliozat) signale la place des déesses dans l'Inde védique, puis la finesse, l'élégance et la fidélité des femmes à l'époque historique, mais aussi la néfaste influence de la colonisation. Le président de l'Université bouddhique européenne (D. Trotignon) trace un portrait contrasté du féminin dans le bouddhisme: indifférenciation sexuelle ou double potentialité de sagesse et de compassion; il nous promène chez les moniales avant de décrire l'égalité des sexes dans la société laïque.
Enfin, une questions est posée aux collaborateurs: «Les femmes sont-elles victimes des religions?» Chacun(e) y répond avec sa sensibilité, esquissant des perspectives d'avenir, et un forum les fait dialoguer ensemble. Ce panorama religieux permet de relativiser les clichés et de découvrir des richesses profondes, ouvrant à une compréhension plus juste et plus vraie entre les sexes. - J. Radermakers, S.J.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80