La vie solitaire (1346-1366), éd. Chr. Carraud

Pétrarque
Storia del pensiero - reviewer : Noëlle Hausman scm
. François Pétrarque dédie à Philippe, évêque de Cavaillon, son ordinaire et son ami, ce traité qu'il mit vingt ans à parfaire et qui vise, plus que le repos religieux (ce sera le second volet du diptyque), l'unité d'une vie qui procède de la considération de notre fin (p. 16). La mémoire des textes antiques se noue à l'héritage chrétien, pour un éloge de la vie simple, entre amis, loin de la cité et du vulgaire (donc des femmes, p. 209), comme il est de coutume, selon l'A., d'Adam aux prophètes, des premiers papes aux Pères de l'Église, de Basile à François et au Pape Célestin, mais aussi chez Jean-Baptiste et, par-dessus tous ces exemples, chez Jésus-Christ. Les anciens Romains, les premiers mahométans, les lointains Indiens, les penseurs, les poètes, les princes de l'Antiquité n'ont rien cherché d'autre que la vie en solitude; et les arguments opposés sont balayés d'un geste («si tout le monde quitte les villes, ce sera une raison de changer d'avis», p. 385). Mais l'afféterie littéraire couvre trop les bruits du feuillage et le murmure des eaux (p. 395) pour qu'on se découvre converti par un tel classique (le rêve n'est chrétien qu'en apparence); qu'il suffise d'avoir été, pour un instant, enchanté. - N. Hausman, S.C.M.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80