Le Dieu unique et le récit de Jésus: Analyse des mythes fondateurs

S. Fuzeau-Braesch
Sacra Scrittura - Census taker : Jean Radermakers s.j.
Ce livre représente une lecture scientifique - d'allure rationaliste et laïque - de la religion judéo-chrétienne. Analyse respectueuse au demeurant et intentionnellement objective, des «mythes fondateurs», c'est-à-dire de la genèse historique de l'idéologie monothéiste au Proche-Orient et en Israël, de son centrement sur la pensée messianique, et de la conception de Jésus comme fils de Dieu. Un vaste domaine allant des croyances antiques mésopotamiennes et égyptiennes jusqu'au christianisme constantinien et même à l'Église d'aujourd'hui, parcouru en 200 pages par une femme, mariée et mère de famille, docteur en sciences biologiques et directrice d'un laboratoire de recherche universitaire, devenue historienne des religions par intérêt pour l'être humain et pour ce qui le fait vivre.
Recherche fort intéressante, et décapante pour une foi trop crédule. Sa conclusion est à la fois poignante et décevante: «Jésus réel, symbole ou mythe, peu importe, avec cette toile de fond mondiale reconnue vraie par tous, ne paraît-il pas un peu anachronique? Il a été une grande étape de l'humanité: cette étape ne va-t-elle pas être limitée dans le temps, comme tout ce qui est humain?… 'Quel est ce Sauveur qui ne nous sauva jamais depuis 2000 ans?' demandent certains. La réponse ne sera plus: 'c'est le mystère divin', mais bien 'soyons responsables, apprenons, travaillons, agissons', avec l'immarcescible lien entre les êtres humains que constituent l'amitié, l'affection, l'amour… Pour moi, le choix est fait: 'l'homme est la mesure de toute chose'…» (p. 229-230). Et si Jésus vivant était la mesure de l'homme? comme le suggérait Pilate montrant à la foule Jésus flagellé: «Voici l'homme!»
La lecture du livre n'est pas aisée en raison de la masse d'informations non triées que l'A. déverse sur son lecteur: données historiques, anecdotes, citations tirées d'auteurs issus d'horizons variés, où voisinent juifs et chrétiens, rationalistes et croyants, scientifiques et publicistes, sociologues et théologiens, historiens et pamphlétaires, comme le souligne l'abondante bibliographie en fin de volume. Cette dernière prouve le sérieux de l'enquête et la somme de travail investi. On eût aimé une présentation plus élégante et mieux soignée. - J. Radermakers, S.J.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80