Les Révélations de l'Amour divin. Texte court, trad. et prés. Sr Claude-Pierre o.p., M. Mensah

Julienne de Norwich
Storia del pensiero - Census taker : Jean Burton s.j.

« Première femme de lettres anglaise », Julienne de Norwich (1342-v. 1416), recluse et mystique, est considérée par Thomas Merton comme « l'un des plus grands théologiens anglais ». C'est vers ses 30 ans que, gravement malade, Julienne reçut ces Révélations. Elle est connue par sa spiritualité basée sur la « vision » que l'« Amour est plus puissant que tout », comme le proclame cette Parole célébrée par T.S. Eliot dans ses Quatre Quatuors : « Je veux faire que tout soit bien, je ferai que tout soit bien, Je peux faire que tout soit bien, et je sais faire que tout soit bien… Et tu verras par toi-même que tout sera bien ». Et encore : « Je te garde en pleine sécurité » et « Tu ne seras pas vaincue ». Sa vie de recluse dans un mur de l'église de Norwich est illuminée par cette expérience de l'Amour plus puissant que le péché, que la faiblesse et que la mort. Notre pape François ne chante-t-il pas la « grandeur incommensurable » de la miséricorde ? « All shall be good ». - J. Burton s.j.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80