Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Ecological conversion is (also) a theological emergency

Mahaut Herrmann Johannes Herrmann
Some christian claim that calls to ecological conversion from Church are just a matter of being fashionable. However, the papal motto with which Laudato Si’ is punctuated, « Everything is related », relies on scientifical findings : life on Earth’s current forms are depending on natural equilibriums. Biodiversity collapse and global warming are two deteriorations which are deeply threatening the humanity’ survival. Christian tradition, based on the Bible, is offering some precious assets to face this emergency, and becoming committed, as a Christian, in ecological causes. Pope Francis’ calls are not breaking with his predecessors’ writings and speeches: they are finding their roots in them.

Saluée à sa parution par une société civile quasi-unanime, et notamment par les écologistes non chrétiens1, mais aussi par les innombrables catholiques déjà engagés à travers le monde, qui trouvaient là une légitimité réassurée, l’encyclique Laudato Si’, cinq ans après, apparaît toujours comme un texte essentiel et fondateur. Cet appel à la conversion pour la sauvegarde de la maison commune suscite une génération de chrétiens engagés, comme il y a eu une génération Populorum progressio, pour l’assomptionniste Dominique Lang, l’un de ses pionniers2. La raison est simple, et elle n’est pas rassurante : comme en leur temps Mit brennender Sorge sur la montée des fascismes et Pacem in terris sur les armes nucléaires stratégiques, Laudato Si’ est une parole de l’Église sur le plus grand défi de notre temps : la crise écologique. On ne peut en…

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80