Following Christ with Edith Stein

Sophie Binggeli
Edith Stein travelled “a long road which was dark, stony and hard” until her encounter with Christ. As a daughter of Israel she experienced an intimate blood relationship with Christ and with Mary. Her vocation places her at the foot of the cross, a mystery whose different registers she explores and lives in her flesh: the day of the Great Pardon “a figure of Good Friday”, the sacrifice of Christ centre of world history, the Cross, a sign of kenosis and exaltation. The Eucharist and Eucharistic life offer a great originality - in the light of her anthropology, of her thought on women and on Mary: like a mother, Christ nourishes with his body and with his blood “as a mother nourishes her child with her flesh and blood”.

Mon Seigneur et mon Dieu,

Tu m’as conduite sur un long chemin, obscur,

Pierreux et dur.

Maintes fois mes forces faillirent m’abandonner,

À peine j’espérais voir un jour la lumière.

Pourtant, au plus profond de la douleur, où mon cœur se figeait,

Une étoile claire et douce se leva pour moi.

Elle me conduisit fidèlement — je la suivis1.

Ce poème a été écrit par Edith Stein pour l’anniversaire du baptême de sa sœur Rosa Stein, née le 13 décembre 1883 à Lublinitz, morte à Auschwitz en même temps qu’Edith le 9 août 1942. Rosa a été baptisée le 25 décembre 1936 dans l’église de l’hôpital Sainte-Élisabeth à Cologne-Lindenthal, en présence de sa sœur carmélite. Ce poème daté du 6 décembre 1937 évoque le chemin de Rosa jusqu’à l’Église catholique, jusqu’à la foi chrétienne — chemin apparenté à celui d’Edith: «long», «obscur, pierreux et dur». Relatant…

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80