L'eucharistie, lieu de déploiement des récits de vie, préf. A. Fossion

Dieudonné Mushipu Mbombo
Theology - reviewer : Gonzague de Longcamp

Le projet de l’A. se dévoile principalement dans le sous-titre : « Une nouvelle identité en Jésus-Christ ». Le fil rouge de l’ouvrage est, en effet, constitué par cette question de l’identité narrative.

En sciences humaines et particulièrement en ce qui concerne dans le domaine de la formation, l’utilisation des récits de vie prend aujourd’hui une importance majeure. La personne prend conscience d’elle-même en construisant le récit de sa vie, ce qui lui permet de prendre distance et de réaliser ce qu’elle est et ce qu’elle devient. La narration dans la construction de la personne est donc essentielle. Mais, plus encore, la Bible, la foi, la théologie et l’Église elle-même sont narratives. Dieu se révèle à travers le récit de l’histoire du salut et interpelle des libertés humaines qui sont appelées à entrer en alliance avec lui. La révélation et la théologie sont inséparables de l’histoire du salut en train de se dire, donc de la narration.

Ce qui est vrai de la théologie et des sacrements l’est en particulier de l’Eucharistie. Il n’y a, en effet, pas de sacrement sans le récit de l’institution. Il n’y a pas non plus de mémorial eucharistique transmis sans récit. Le 2nd chapitre de l’ouvrage est donc consacré à l’Eucharistie. La réflexion se noue autour du texte des pèlerins d’Emmaüs lu en tant que paradigme de récits de vie comme lieu d’échange, de transformation et de prise de conscience. De là découle une réflexion sur nos liturgies eucharistiques comme lieu d’échange des récits de vie.

Si l’Eucharistie est ce qu’elle doit être, c’est à partir d’elle qu’on doit pouvoir comprendre comment se façonne l’identité chrétienne. Étant donné l’importance des problèmes identitaires contemporains, l’A. prend soin de développer la notion d’identité aujourd’hui, y compris l’identité religieuse. Cette analyse lui permet de développer le concept d’identité narrative pour mieux articuler identité personnelle et communautaire, ce qui constitue une question ecclésiologique et pastorale majeure.

La question que l’A. pose est particulièrement pertinente. L’articulation du récit et de la mémoire dans l’Eucharistie constitue un enjeu théologique et pastoral majeur. L’A. a posé les fondements nécessaires à cette réflexion. Il reste à répondre à la question que pose le titre de l’ouvrage. — G. de Longcamp c.s.j

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80