Missionare in Persien. Kulturelle Diversität und Normenkonkurrenz im globalen Katholizismus (17.-18. Jahrhundert)

Christian Windler
Missions and young churches - reviewer : Jacques Scheuer s.j.

Au tout début du xviie s., des augustins portugais puis des carmes déchaux italiens s’établirent à Ispahan, capitale de l’empire perse safavide, et dans son faubourg arménien. Quelques autres missionnaires les rejoignirent bientôt. Il apparut qu’aucune évangélisation directe n’était possible auprès des musulmans tandis que les tentatives pour attirer les chrétiens arméniens dans le giron romain échouaient presque totalement. La diversité des acteurs missionnaires explique probablement la richesse de la documentation aujourd’hui disponible, du moins du côté chrétien (il semble n’y avoir, du côté persan et musulman, guère de documentation directement pertinente). Bien qu’inégales, les archives des ordres concernés ainsi que celles des congrégations romaines (Propagande et Saint-Office) permettent une étude dense de cette entreprise circonscrite dans l’espace et le temps.

Au croisement de plusieurs systèmes de valeurs et de normes, l’analyse porte en priorité sur les objectifs, les motivations et les choix des différents acteurs. Elle scrute successivement les relations avec le monde musulman (surtout la cour et quelques milieux lettrés), avec les communautés chrétiennes arméniennes, avec les marchands et autres voyageurs européens (en bonne part protestants) sans oublier les rapports entre ces petits groupes de missionnaires catholiques fort divers par la nationalité, la spiritualité, les liens privilégiés avec Rome ou avec le padroado portugais. Les opportunités et les contraintes de la situation locale soulèvent des questions de fond : comment concilier objectif missionnaire et observance de la règle religieuse ? comment entretenir des relations cordiales avec des chrétiens considérés comme hérétiques ou schismatiques sans franchir la ligne rouge d’une communicatio in sacris ? comment gérer l’écart entre les directives des divers supérieurs religieux ou des congrégations romaines et les inévitables adaptations au terrain ? Au terme d’une enquête minutieuse et passionnante, l’A. pose la question du choc en retour sur le catholicisme des Temps modernes : les expériences vécues à la périphérie – en Perse comme déjà en Chine ou dans les Indes – n’ont-elles pas introduit des germes de relativisation susceptibles de fragiliser la conscience européenne ainsi que l’autorité de l’Église catholique ? Et n’ont-elles pas accentué un repli défensif de cette Église sur elle-même ? — J. Scheuer s.j.

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80