Les hasards de la production éditoriale font qu'à quelques mois d'intervalle paraissent deux ouvrages, aux titres proches et au contenu partiellement comparable. Bien que venant onze siècles après le traducteur de Bethléem, Luther, comme son illustre prédécesseur, ne s'est pas contenté de traduire la Bible, mais il a accompagné sa traduction en allemand de préfaces, s'inscrivant ainsi dans une tradition occidentale séculaire, initiée par Jérôme et prolongée par une remarquable postérité. La différence entre les deux auteurs apparaîtra toutefois assez vite. Alors que les préfaces de Jérôme comportent une dimension apologétique et polémique assez forte pour défendre, contre ses adversaires, la légitimité de son retour audacieux et novateur à l'Hebraica veritas, celles de Luther, pour des raisons aisément compréhensibles, sont dépourvues d'une telle charge et se caractérisent plutôt par une attention renforcée vis-à-vis du lecteur et par la volonté de dégager le sens et la portée théologique des différents livres bibliques. La simple comparaison des deux prologues au livre de Job suffira à illustrer ce fait. Jérôme : « Je suis contraint, pour chaque livre de la divine écriture, de répondre aux médisances d'adversaires qui accusent ma traduction d'être une critique des Soixante-dix traducteurs (…). Quant…

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80