Théologie catéchuménale (1991) . À propos de la « nouvelle » évangélisation. Nouv. éd. augmentée

Henri Bourgeois
Theology - reviewer : Alban Massie s.j.
L'ouvrage phare du théologien de Lyon (décédé en 2001) fut l'objet ici d'une recension lors de sa première édition (A. Fossion, «Théo. cat. À propos d'un livre récent», dans NRT 113 [1991] 568-573). Rappelons sa thématique: la pratique du catéchuménat (chap. 1), qui concerne tant les futurs baptisés (chap. 2) cheminant dans l'initiation (chap. 3) que les recommençants (chap. 4) induit une théologie qui doit être ecclésiologique et sacramentelle, mais aussi fondamentale: l'attente des catéchumènes provoque un nouveau discours sur Dieu adapté au monde d'aujourd'hui; leur intégration exige une réflexion sur les ministères; leur initiation exige une reprise conceptuelle de la ritualité.
Cette nouvelle publication intègre deux chapitres inédits, sur la notion de tradition catéchuménale (chap. 5) et sur l'agir catéchuménal (chap. 6). La question de la tradition est remise à plat, selon B., par le renouveau catéchuménal. Celui-ci «sert la tradition ecclésiale de la parole de Dieu» (p. 236) alors même que «les propos sur la nouvelle évangélisation, tels qu'ils sont tenus dans le catholicisme, ne s'intéressent guère à la méthode catéchuménale» (p. 245. On peut nuancer ce jugement, après la mise en valeur de la mystagogie au dernier synode sur l'eucharistie). L'A. souligne la double dimension de la tradition catéchuménale, synchronique et diachronique - on pourrait dire ecclésiale et sacramentelle, mais B. évite ces mots - qui fournissent «une méthode universelle pour guider l'entrée en christianisme» (p. 254).
Cette universalité pratique conduit à analyser l'articulation entre le rapport au temps et le rapport à autrui dans l'action catéchuménale, thème du dernier chapitre. B. s'appuie ici sur le modèle des quatre types d'agir chez Habermas, où le débat et l'agir dramaturgique dialoguent avec la rationalité objective et les normes sociales. L'enjeu est toujours de conjoindre l'expérience subjective du catéchuménat à l'autorité ecclésiale de la Parole de Dieu. En d'autres termes, si le catéchuménat consiste à «acquérir un savoir-faire conduisant à un savoir-vivre» (p.313), il exige de l'Église qu'elle se mette en quête de ceux qui ont pris leur distance avec elle. - A. Massie sj

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80