Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Porter aujourd'hui les confidences et en garder le secret: jusqu'où? Pourquoi?

Noëlle Hausman scm
Partant des limites éventuelles du devoir de garder le secret, la réflexion met en évidence l'intangibilité du secret de la confession (le «sceau sacramentel») et voit les autres formes de la discrétion pastorale s'y apparenter. Dans ce domaine délicat semble aujourd'hui mise en cause la dignité personnelle de chaque individu, au profit d'un intérêt mal mesuré du corps social. Si l'Église est désormais requise d'accepter sa «justiciabilité», elle ne peut se laisser prescrire les particularités qui la fondent; elle doit plutôt chercher à les faire entendre, et à défaut, assumer le prix de sa singularité.

Parmi les porteurs d’une mission ecclésiale, il n’est pas rare qu’on se demande comment garder des confidences parfois lourdes sans se faire complice de la séduction ou de la contagion du mal. Est-on toujours tenu au secret promis ? L’accompagnement spirituel (qui peut être exercé par un prêtre ou par un laïc), l’assistance pastorale et la confession entraînent-elles ici des devoirs différents ? En vue d’éclairer les points majeurs que ces délicates questions soulèvent, nous partirons du principe qu’un secret confié doit normalement être gardé (1), pour nous intéresser aux déterminations du secret propres à l’Église catholique (2) ; nous serons ainsi à même de peser les enjeux que cette discipline préserve (3), et de nous interroger, tout aussi brièvement, sur la question de la « justiciabilité » civile de l’institution ecclésiale (4).

1 S…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80