Trois vies de moines (Paul, Malchus, Hilarion), intr. e.a. A. de Vogüé, texte crit. Edg.M. Morales, tr. P. Leclerc

Jérôme (Saint)
Storia del pensiero - reviewer : Noëlle Hausman scm
La moitié de l'ouvrage, consacrée aux trois vies contrastées sur lesquelles nous allons revenir, est complétée par une abondante introduction (cent pages), la liste des sigles, la bibliographie, deux cartes, et six index (dont l'un reprend le vocabulaire monastique et ascétique utilisé). Écrite dans le désert de Chalcis, en 376, la Vita Pauli donne un ancêtre à Antoine; après un retour dans le monde, Jérôme «ramène à Bethléem les femmes qu'il a converties à la continence et qu'il dépose au monastère»; c'est là qu'il va écrire, à la fin 388, la Vita Malchi. Ayant ainsi donné un fondateur au monachisme égyptien et de précieux aperçus du monachisme syrien, il voulut encore mettre en relief l'existence exemplaire d'un moine palestinien, dans la Vita Hilarionis, écrite avant 392. «Cette trilogie représente l'acte de naissance de la littérature hagiographique latine chrétienne», dit encore l'introduction (20). On veut bien l'en croire, puisque la Vie de Paul voue le moine à la solitude et à l'ascèse, celle de Malchus, à la vie commune et à la chasteté, celle d'Hilarion se situant, comme son site géographique, entre les deux: «anachorète de désir, cénobiarque malgré lui» (81). Une figure idéale d'ermite (Paul), l'histoire d'un rescapé du péché (Malchus), un destin complexe de solitaire contrarié (Hilarion) qui demeureront comme des sources cachées, quand le monachisme s'instituera de manière communautaire pour longtemps. - N. Hausman scm

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80