Freedom and forgiveness in the ethical thought of Father Albert Chapelle

Jean Rodney Brévil
For its divine ontological foundation and its role in the unfolding of freedom, the symbolisation of forgiveness studied by Albert Chapelle shows itself capable of determining the obligatory constitutive element of freedom and of the moral life. By forgiveness, faulty freedom re-acquires (after the acceptance of contingent fallibility), the grace of hoping again and of reaching the contemplation of Love. Spiritual freedom is that freedom which, while being no longer a prisoner of self, is capable of relationship and the gift of self.

Le thème du pardon est d’une importance capitale dans la réflexion éthique du père Albert Chapelle (1929-2003). L’étude de cette question nous permettra de ressaisir l’idée centrale des fondements théologiques de la pensée du jésuite belge, en tant que le pardon constitue l’a priori qui donne à l’homme d’espérer et de se mouvoir vers la fin visée. Précisément, l’après du pardon jouit d’un privilège particulier dans l’élaboration de la symbolique de l’action éthique du père Chapelle.

Parcourons cette symbolique du pardon (I), par laquelle Albert Chapelle construit l’éthique dans la parabole de l’enfant prodigue symbolisant comment la liberté est sauvée (II) ; elle détermine donc la personne en son acte puisque s’y dévoile l’universel dans le singulier (III) par la médiation de l’Autre (IV) ; la gratuité qui la caractérise fonde ainsi la…

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80