Petite présentation de la christologie historique du Pape S. Léon le Grand*

Laurent Pidolle
The Tome to Flavian of Pope St. Leo the Great (440-461), the christological masterpiece, is well known. Far less known is the historical christology where it comes from. This article, taking up the argument from a book soon to appear, reveals how much Scripture received from Tradition is the soul of this christology which shows us Christ completing the whole of history by drawing it to himself from the height of the cross. It is the permanence of Israel, its Manichean antithesis and the lingering remains of paganism which bring Leo’s christology to flower from the very heart of liturgical and kerygmatic preaching to the Christians of Rome.

Introduction

À la lecture des sermons de S. Léon le Grand (Léon Ier, Pape de 440 à 461), on ne peut qu’être frappé par la dimension historique de sa christologie. Historique non pas au sens où ce Pape ferait beaucoup allusion aux événements de son époque — ce qui n’est guère le cas —, mais au sens où il livre le Mystère du Christ à ses auditeurs en suivant l’histoire évangélique, en s’appuyant sur la dynamique historique et scripturaire de la promesse et de son accomplissement et en aidant les fidèles à vivre du Mystère qui continue à se réaliser dans l’aujourd’hui de l’histoire. Souvent, on s’est arrêté à la dimension ontologique de la christologie de S. Léon (et du Concile de Chalcédoine), c’est-à-dire à la considération des deux natures du Christ et de leur unité en sa Personne. C’est indispensable de le faire, mais sans oublier que ce…

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80