The Father forgotten and the absent flesh. For a conversion of liturgical life

Alain Grau
« Full, conscious and active participation » (Sacrosanctum concilium 14) ought to have made us forget “spectacular” liturgy. The article finds in the history of the sacramental concept the paradigm which blocks a real liturgical action. This action includes mutually the res tantum and the sacramentum et res, the priestly action of Christ in the sacrifice of the Head and of its members.

La réforme liturgique voulue par le concile Vatican ii fut, et demeure en bien des cas, pour le moins problématique. Notre hypothèse est que les errements divers auxquels la réforme a donné lieu pour faire droit à « la participation pleine, consciente et active » (Sacrosanctum concilium 14) des fidèles s’inscrivent dans un même et unique paradigme, que ce soit dans la quête frénétique de formes nouvelles ou d’un raide retour aux anciennes. Nous espérons que l’analyse de ce paradigme auquel tous adhèrent, plus ou moins consciemment, mais dont tous sont prisonniers, devrait permettre une compréhension renouvelée de l’ambition conciliaire. Ce paradigme est l’œuvre du xiiie siècle.

En matière de théologie liturgique, le xiiie siècle occidental n’est plus focalisé sur le problème du réalisme eucharistique. Depuis les condamnations de Béranger…

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80