Riassunto. - Il Dramma dell'umanesimo ateo (1944) è stato sottoposto a critica in modo particolare da Georges Morel e Maurice Merleau-Ponty. L'ateismo deve essere sdrammatizzato, diceva il primo, e separato dalla questione di Dio, sosteneva il secondo. E ancora, l'ateismo contemporaneo di tipo heideggeriano differisce dall'anti-cristianesimo del XIX sec. analizzato da Henri de Lubac. Posto come un'evidenza, l'ateismo di oggi può essere ancora definito come un dramma per il teologo? Esamineremo la posizione di de Lubac, quella del Magistero, poi l'uso euristico del concetto di natura pura scelto da Emmanuel Falque e proposto al teologo per entrare in dialogo con l'ateismo.

L’athéisme, qui caractérise la sécularisation actuelle, est-il ou doit-il encore être considéré comme un drame dans une société où il se donne le plus souvent comme un « fait » ? Dans un ouvrage de plus de 70 ans aujourd’hui (1944), Le Drame de l’humanisme athée1, Henri de Lubac ne tergiversait pas, comme l’exprime assez clairement le titre. Mais est-il encore possible aujourd’hui de tenir une telle position ? Ne manque-t-on pas le dialogue avec l’athéisme en le qualifiant d’emblée de dramatique, en le réduisant, au fond, à un choix tragique2 ?

Bien qu’elle déborde ce cadre, notre réflexion est partie de l’interrogation d’Emmanuel Falque formulée dans la Métamorphose de la finitude : « Y a-t-il un drame de l’humanisme athée3 ? » Cette question se propose, à l’intérieur d’un christianisme assumé et d’une démarche philosophique bien…

Pour lire la suite,

 Connectez-vous

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80